Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 05:57

Le maelström au fond des yeux
De quoi avais-tu peur
Mon beau ténébreux ?
Vif , craintif , rétif
Tel un captif
Un fuyard en sueur
Les naseaux frémissants
De vie , bouillonnant
Une flamme , une étincelle
Dans le regard
Tu ne supportais pas une selle
Au moindre écart
Avec toi , je frôlais
Des gouffres sans nom
Les anges et les démons
Nous souriaient
Divine approche de l'abîme
Un trou noir dans l'horizon
Ouverture sur le Néant
Un océan de diamants
Tout là-haut sur les cimes
Nous touchions
L'infini fini
Toujours inquiet
Aux aguets
Jamais en paix
Toi mon fidèle ami
Viens me chercher
Mon bel insurgé
Emmène-moi auprès de mon fils
Mon amour , ma vie
Sur ta peau vibrante
Au soleil , étincelante
Sur ta croupe ruisselante
Emporte-moi , Martialis
Vers la liberté qui chante
Pour toujours
Loin des hommes
Ces avares , ces économes
De l'amour
Et des grands sentiments
Ces vautours
Avides d'argent
De désirs noirs
Ces pros , ces experts
En boniments ;
Ces pervers ,
De sales histoires
Friands !
Entraîne-moi , Martialis
Loin de ce supplice
Des emmerdements
Dans ton Paradis
Tes vertes prairies
Où règne la justice
Dans ton séjour
Rempli d'Amour .

Partager cet article
Repost0

commentaires

Nat 06/10/2009 01:49


Niels et ton cheval apaisent tes peines
malgré la solitude et les coups de blues
ils restent auprès de toi
pour te prouver combien ils t'aiment


humanlove 27/08/2009 19:02

Prends ton envol, petit cheval , galope...

Le bruit du galop,

et des sabots frappent sur le sol,

avec rage, avec énergie, avec délice.

Les cris de joie de rires.

enveloppe ton sourire

Resonne tes claquements de langue.

comme les vague des calanques

Tes talons et la voix qui sollicitent pour aller plus vite, encore plus vite.

Sensation de pur bonheur.

Ivresse totale en Amnésie eu
phorique.

La tête enfouie dans ta crinière.

Les crins qui fouettent ton visage.

Le cheval souffle.

La sueur perle entre tes cuisses.

Il étend son encolure,

allonge sa foulée,

s’étire encore davantage,

pour offrir à sa cavali2re des foulées

plus amples, plus belles, plus puissantes

pour terminer cette course.

dans l'horizon de la brousse

humanlove anciennement hippocampe

humanlove 27/08/2009 18:37

pourquoi on peu pas te mettre de photos ?

tampis je te refrais un autre texte sans images en attendan je t'invite a manger la chorba kelk bick et tarte a la pasteque ça te dis ? :o)

humanlove 27/08/2009 18:31

mr cheval

voudrais être ton compagnon honnête

Plutôt que ta noble conquête.

Apprends à lui parler,

Il te comprendrai sans te tromper.

Que ta main soit ferle sur ces rênes,

Alors où tu le veux il t'emmenera.

Aie confiance en lui autant qu'il le faut,

Sa loyauté ne te fera pas défaut.

N'aie crainte de le charger,

Mais si tu ne choisissais qu'un ami,

Il voudra bien être celui-ci.

tendre pensée je t'envois au galop bises houari

chevrette13 27/08/2009 17:52

c'est eux qui m'épuisent !!
demain photo de la brouette !!
bisous

Présentation

  • : Le blog de Asiamour
  • : Pensées à la dérive Amoureuse inconditionnelle de la planète
  • Contact

MES CONVICTIONS

" Tout ce qui n'est pas donné est perdu ." proverbe indien

" Les mots sont les passants mystérieux de l'âme ." V.Hugo

" J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de

  l'indifférence ." A.France

" La liberté c'est s'oublier ." Apsara

" Le premier amour est toujours le dernier ." T.Ben Jelloun

" L'idéal est un oeil que la science crève ." V. Hugo

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ." 

                                        Rabelais

" Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de

   l'instinct ." P. Bourget

" J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes

   forces....il y aura toujours un chien perdu quelque part

   qui m'empêchera d'être heureuse ." J. Anouilh ( La

   sauvage )

" Je souffre donc je suis ." Apsara

Recherche